meta http-equiv="content-type" content="application/xhtml+xml; charset=UTF-8" Content-Type text/html; charset=UTF-8 Web Net Museum-Fred forest-Retrospective-Art sociologique-Esthetique de la communication-Interrogation-Oeuvres Actions-Territoire des reseaux

||||||||||||||||||||||||||||||

Fred Forest - Retrospective
Art sociologique - Esthétique de la communication
Exposition Art génératif - Novembre 2000
Exposition Biennale 3000 - Sao Paulo - 2006

PRESENTATION
EXPOSITIONS
REFLEXION
COLLOQUES
ACTUALITES
CONTACT

> Editorial
> Oeuvres/Actions
> Textes critiques
> Biographie
> Bibliographie
> Note synthétique
> Retrospective en ligne
> Conférence audio
> Vidéo

1 ANIMATION SOCIOLOGIQUE/PORTRAIT DE FAMILLE 1967
2 ACTIONS VIDEO, LA CABINE TELEPHONIQUE/LE MUR D'ARLES 1967
3 INTERROGATION 1969
4 SPACE - MEDIA 1972
5 LES GESTES AVEC LA PARTICIPATION THEORIQUE DE VILEM FLUSSER 1972
6 RENCONTRE AVEC FRED FOREST 1972
7 UN ESPACE VIDE POUR VOUS 1972
8 LE CAPITOLE 1972
9 ARCHEOLOGIE DU PRESENT 1973
10 VIDEO - TROISIEME AGE 1973
11 XIIe BIENNALE DE SAO PAULO 1973
12 PROMENADE SOCIOLOGIQUE ABROOKLYN 1973
13 LE PETIT MUSEE DE LA CONSOMMATION 1973
14 AUTOPERCEPTION ELECTRONIQUE 1974
15 VIDEO PORTRAIT D’UN COLLECTIONNEUR 1974
16 RESTANY DINE ALA COUPOLE 1974
17 TELE-CHOC-TELE-CHANGE 1975
18 NEW-MEDIA N° 1 1975
19 J'EXPOSE MADAME SOLEIL, EN CHAIR ET EN OS 1975
20 BIENNALE DES ANNEES 2000 1975
21 LA FAMILLE VIDEO 1976
22 LA PHOTO DU TELESPECTATEUR 1976
23 LE METRE CARRE ARTISTIQUE 1977
24 QM KUNST 1977
25 LA MAISON DE VOS REVES 1978
26 "LIBE" ŒUVRE D'ART 1979
27 LE TERRITOIRE 1980

28- LA BOURSE DE L'IMAGINAIRE

1982

29 AUTOPSIE DU DISCOURS POLITIQUE

1983
30 ICI ET MAINTENANT 1983
31 L’ESPACE COMMUNICANT 1983
32 LA CONFÉRENCE DE BABEL 1983
33 BLEU ELECTRONIQUE : HOMMAGE A YVES KLEIN 1984
34 APPRENEZ A REGARDER LA TELEVISION AVEC VOTRE RADIO 1984
35 DOCTORAT ES-LETTRES ET SCIENCES HUMAINES 1985
36 CELEBRATION DU PRESENT 1985
37 SCULPTURE TELEPHONIQUE PLANETAIRE 1985
38 LE RALLYE TELEPHONIQUE 1986
39 LE TEMPS DE L’ECRITURE ELECTRONIQUE 1986
40 NOMBRE D’OR ET CHAMP DE FREQUENCE 14 000 HERTZ 1987
41 AVIS DE RECHERCHE : JULIA MARGARET CAMERON 1988
42 ZENAIDE ET CHARLOTTE À L’ASSAUT DES MEDIAS 1988
43 JOGGING DANS LE PARC 1989
44 RITUELS TELEMATIQUES POUR NUITS BLANCHES 1989
45 BALLADE POUR CHANGEMENT DE REGIME 1989
46 HOMMAGE A MONDRIAN 1989
47 LA BIBLE ELECTRONIQUE ET LA GUERRE DU GOLFE 1991
48 FRED FOREST PRESIDENT DE LA T.V. NATIONALE BULGARE 1991
49 LE ROBINET TELEPHONIQUE 1992
50 LES ROBINETS PLANETAIRES 1992
51 LES MIRADORS DE LA PAIX 1993
52 THEATRE CINEMA RADIO TELEVISION INTERNET 1995
53 TERRITOIRE DES RESEAUX 1996
54 PARCELLE RÉSEAU 1996
55 J’ARRETE LE TEMPS 1998
56 LA MACHINE A TRAVAILLER LE TEMPS 1999
57 TOUCH ME 1999
58 LE TECHNO-MARIAGE 1999
59 LE CENTRE DU MONDE 1999
60 UNE POMME PEUT EN CACHER UNE AUTRE… 1999
61 FETE DE L’INTERNET 2000 2000
62 COULEUR-RESEAU 2000
63 Webnetmusum.org http://www.webnetmuseum.org 2001
63 Bis Sorite des Territoires/offrez votre pied 2001
64 TERRITOIRE DU CORPS ET CORPS RESEAU http://viande.fredforest.net
2002
65 GRENOBLE AU CENTRE DE LA TOILE http://www.fredforest.org/fete/ 2003
66 INTERNET A LA LOUPE http://www.fredforest.org/loupe 2004
67 IMAGES-MEMOIRE http://www.fredorest.org/Ina 2005
68 DIGITAL STREET CORNER 2005
69 BIENNALE DE L'AN 3000 - MAC (Musée d'Art Contemporain) de Sao Paulo 2006
70 RETROSPECTIVE FRED FOREST - SLOUGHT FOUNDATION OF PHILADELPHIE 2007
71 BIENAL DEL FIN DEL MONDE, " LA SENTINELLE DU BOUT DU MONDE 2007
72 MIRADORS DE LA PAIX 15 ANS PLUS TARD - SARAJEVO, GALERIJA 10 m2 2007
73 CENTRE EXPERIMENTAL DU TERRITOIRE - SECOND LIFE/PROMENADE DES ANGLAIS 2008
74 STOCKEZ VOS ORDURES SUR SECOND LIFE 2008
75 CORRIDA SUR SECOND LIFE CREATION FRED FOREST 2008
76 CENTRE EXPERIMENTAL DU TERRITOIRE, SECOND LIFE, MAC SAO PAULO 2009
77 EXPOSITION FRED FOREST UNESP 2009
78 GHERSWHIN HOTEL AND WHITE BOX NEW YORK 2009
79 EXPOSITION/ACTION/DEMONSTRATION FRED FOREST ACADEMIE LIBANAISE DES BEAUX ARTS 2010
80 RELANCE DE LA BIENNALE 3000 2010
81 THE TRADERS BALL 2010
82 EGO CYBERSTAR 2010
83 UNE VIE EN 100 PORTRAITS 2010
84 VIDES, LE SYMPOSIUM 2011
85 ART BY TELEPHONE, UNE INSTALLATION DE FRED FOREST 2011
86 FLUX ET REFLUX LA CAVERNE INTERNET 2011
87 UNE EXTENSION DE FLUX ET REFLUX LA CAVERNE DE L'INTERNET 2011
88 PROMENADE SOCIOLOGIQUE 2011
89 L'ŒUVRE SYSTEME INVISIBLE ET M2 INVISIBLE 2011
90 DE L'ART SOCIOLOGIQUE A L'ESTHETIQUE DE LA COMMUNICATION 2011
91 LE M2 ARTISIQUE INVISIBLE 2011
92 LA CONVERSATION 2011
93 PERFORMANCE VIDEO VINTAGE - CENTRE POMPIDOU 2011
94 DECRYPTAGE CITOYEN DU MEDIA 2013
95 VISITE AUGMENTEE AVEC DES GOOGLE GLASS OU PROMENADE SOCIOLOGIQUE 2014
96 FONDATION CARTIER POUR L’ART CONTEMPORAIN - SOIREE NOMADE 2014
97 MEDIAS EN PARTAGE 2015
98 PARTICIPATION A FLUSSER BODENLOS 2015
99 FLUSSER AND THE ARTS 2015
100 PERFORMANCE OSI 2015
101 VIDEO PORTRAIT D’UN COLLECTIONNEUR 2016

50

INSTALLATION + SITE INTERNET

TERRITOIRE DES RÉSEAUX

IMAGINA 96 ET GALERIE PIERRE NOUVION, MONACO

Exposition personnelle

JANVIER 1996

 

CONCEPT :

Cette exposition fonctionne en relation avec un site Internet créé pour la circonstance étant partie intégrante de l’installation proposée.

http://www.monaco.mc/exhib/territories

Cette exposition prend prétexte du déménagement du " Territoire du M2 " dans les réseaux, qui deviendra, après déménagement, le  " Territoire des Réseaux " ! Les visiteurs de la galerie Nouvion, dès leur entrée dans les lieux sont " portraiturés ", électroniquement, par une webcam ; et leur image est mise, en temps réel, en relation avec un " morceau " du territoire planétaire, à l’autre bout du monde. Le tout s’affichant sur un écran géant, qui couvre dans sa plus grande totalité le mur frontal de la galerie. Chacun des visiteurs, ainsi " portraituré ", repart avec un document personnel, tiré sur une imprimante couleur. Ce document superpose sa propre photo à une capture d’écran, visualisant un morceau du bout du monde, quelque part sur le réseau.

Simultanément à l’installation mise en œuvre dans la galerie Pierre Nouvion, l’action se déroule également dans l’enceinte d’Imagina. L’opération du " Pied Universel " consiste, alors, en une collecte d’empreintes de pieds (nus…) sous la conduite de séduisantes hôtesses. Les visiteurs les plus complaisants sont abordés par l’équipe. Une équipe dont tous les membres sont identifiables par une tenue, genre cosmonaute, qui porte en lettres luminescentes la mention : " Territoire des réseaux, opération du pied universel ". Les visiteurs rencontrés sont invités à faire don de leur pied au réseau… Ceux qui acceptent sont invités à retirer sur le champ leur chaussure droite, puis leur chaussette. Le pied est posé, à plat, sur une feuille blanche de format A4, tandis qu’une hôtesse spécialisée dans cette délicate opération (et qui ne fait que ça !) trace de façon consciencieuse, à l’aide d’un crayon de couleur, le contour du pied, ainsi offert au réseau par son généreux donateur. Les pieds scannés sont mis en ligne immédiatement dans une banque de données. Une banque de données elle-même consultable en ligne dans les quinze minutes qui suivent. Les donateurs inquiets sont rassurés : les pieds, pour le plus grand confort de tous, seront envoyés et stockés au soleil, chez un provider des Antilles à qui nous pouvons faire toute confiance.

On imagine sans mal la circulation poétique des tous les pieds scannés dans le réseau, quant on sait, par ailleurs, que sur Internet la ligne droite n’est pas toujours… ni la plus courte, ni la plus rapide ! et que de surcroît les envois, sans qu’on puisse le contrôler, et encore moins le décider, se font par paquets ! Quelques orteils par-ci, quelques chevilles par-là. Allez vous retrouver dans les pointures et rendre à César ce qui appartient à Nike, Bata ou Jourdan ! Le choix du pied fait par l’artiste dans cette opération ne procède nullement d’un choix arbitraire ou d’une fantaisie comme une autre. Au contraire, il révèle un grand souci de pertinence. Il respecte l’idée selon laquelle l’appropriation d’un territoire se fait toujours par l’apposition du pied sur un sol donné. Ce qui signifie en clair : son marquage et sa prise de possession. La chose est évidente pour tout ce qui procède d’un territoire " physique ", mais le geste d’appropriation et la correspondance reste entièrement à inventer, quand il s’agit bien sûr de territoire " virtuel "… C’est tout le problème de fond que Forest voulait pointer ici, et il l’a fait à sa façon !

Il faut ajouter que par l’intermédiaire du site créé par l’artiste, les internautes du monde entier sont invités à faire don de leur pieds… Des centaines de pieds débarqueront en rangs serrés, en provenance des cinq continents. Chaque internaute devant son écran d’ordinateur est soudain invité par l’artiste à quitter l’univers virtuel dans lequel il est plongé et à revenir à la surface des choses, là où le monde a encore de la chaleur, du goût et des odeurs. Forest les interpelle. Il leur intime l’ordre de quitter leur écran, de revenir à leur corps. De quitter leur chaussure, de scanner leur pied… et de retourner, à nouveau, à leur écran, au réseau, après une rapide incursion dans un monde qui déjà n’est plus tout à fait le nôtre.

 

DISPOSITIF :

- 5 Postes de consultation permettant d’accéder au Territoire des Réseaux désormais en ligne : http://www.monaco.mc/exhib/territories

- 1 mur écran de 12 moniteurs

- 1 webcam

- 1 Silicon Graphics et son équipement

- 2 routeurs Cisco

- 1 imprimante couleur Epson

- 1 accès Internet, lignes Numéris

 

BIBLIOGRAPHIE :

Fiche catalogue de la Galerie Pierre Nouvion avec des textes d’Annick Bureaud, Pierre Restany, Fred Forest.

Planète Internet, Paris, Janvier 1996, " Art de l’installation " par Anna Neves.

La Tribune, Nice, n° 1266, 16 Février 1996, " L’art sur l’autoroute ".

Nice-Matin, Paris, 22 Février 1996, " Fred Forest lance l’art du virtuel " par Hervé Marri.

Nice-Matin, Nice, 27 Février 1996, " L’exposition de Fred Forest dans la continuité d’Imagina ".

Planète Internet, Paris, Mars 1996, " Le Pied Universel de Fred Forest " par Anna Neves

Nice-Matin, Nice, 2 Mars 1996, " Vision européenne au séminaire Fred Forest ".

Art Press, n° 213 Mai 1996, Article d’Annick Bureaud sur Imagina 96 et le Territoire des réseaux.

Sophiapolis Riviera, Nice, 8 Mai 1996, " Les artistes doivent participer à l’évolution de la société ". Interview de Fred Forest.

Radios :

Radio Monte Carlo, février 1996, Journal, Galerie Pierre Nouvion.

Télévisions :

T.V. Monte Carlo, février 1996, " Magazine Sud ", Michel Cardoze.

R.A.I Rome, Calcagno, Le Territoire des réseaux, Février 1996.

4e RTSI Lugano, Vito Robianni, Le Territoire des réseaux, Février 1996.

^


Présentation | Exposition | Réflexion | Actualités | Contact

Copyrights Fred Forest