meta http-equiv="content-type" content="application/xhtml+xml; charset=UTF-8" Content-Type text/html; charset=UTF-8 Web Net Museum-Fred forest-Retrospective-Art sociologique-Esthetique de la communication-Interrogation-Oeuvres Actions-La machine a travailler le temps

||||||||||||||||||||||||||||||

Fred Forest - Retrospective
Art sociologique - Esthétique de la communication
Exposition Art génératif - Novembre 2000
Exposition Biennale 3000 - Sao Paulo - 2006

PRESENTATION
EXPOSITIONS
REFLEXION
COLLOQUES
ACTUALITES
CONTACT

> Editorial
> Oeuvres/Actions
> Textes critiques
> Biographie
> Bibliographie
> Note synthétique
> Retrospective en ligne
> Conférence audio
> Vidéo

1 ANIMATION SOCIOLOGIQUE/PORTRAIT DE FAMILLE 1967
2 ACTIONS VIDEO, LA CABINE TELEPHONIQUE/LE MUR D'ARLES 1967
3 INTERROGATION 1969
4 SPACE - MEDIA 1972
5 LES GESTES AVEC LA PARTICIPATION THEORIQUE DE VILEM FLUSSER 1972
6 RENCONTRE AVEC FRED FOREST 1972
7 UN ESPACE VIDE POUR VOUS 1972
8 LE CAPITOLE 1972
9 ARCHEOLOGIE DU PRESENT 1973
10 VIDEO - TROISIEME AGE 1973
11 XIIe BIENNALE DE SAO PAULO 1973
12 PROMENADE SOCIOLOGIQUE ABROOKLYN 1973
13 LE PETIT MUSEE DE LA CONSOMMATION 1973
14 AUTOPERCEPTION ELECTRONIQUE 1974
15 VIDEO PORTRAIT D’UN COLLECTIONNEUR 1974
16 RESTANY DINE ALA COUPOLE 1974
17 TELE-CHOC-TELE-CHANGE 1975
18 NEW-MEDIA N° 1 1975
19 J'EXPOSE MADAME SOLEIL, EN CHAIR ET EN OS 1975
20 BIENNALE DES ANNEES 2000 1975
21 LA FAMILLE VIDEO 1976
22 LA PHOTO DU TELESPECTATEUR 1976
23 LE METRE CARRE ARTISTIQUE 1977
24 QM KUNST 1977
25 LA MAISON DE VOS REVES 1978
26 "LIBE" ŒUVRE D'ART 1979
27 LE TERRITOIRE 1980

28- LA BOURSE DE L'IMAGINAIRE

1982

29 AUTOPSIE DU DISCOURS POLITIQUE

1983
30 ICI ET MAINTENANT 1983
31 L’ESPACE COMMUNICANT 1983
32 LA CONFÉRENCE DE BABEL 1983
33 BLEU ELECTRONIQUE : HOMMAGE A YVES KLEIN 1984
34 APPRENEZ A REGARDER LA TELEVISION AVEC VOTRE RADIO 1984
35 DOCTORAT ES-LETTRES ET SCIENCES HUMAINES 1985
36 CELEBRATION DU PRESENT 1985
37 SCULPTURE TELEPHONIQUE PLANETAIRE 1985
38 LE RALLYE TELEPHONIQUE 1986
39 LE TEMPS DE L’ECRITURE ELECTRONIQUE 1986
40 NOMBRE D’OR ET CHAMP DE FREQUENCE 14 000 HERTZ 1987
41 AVIS DE RECHERCHE : JULIA MARGARET CAMERON 1988
42 ZENAIDE ET CHARLOTTE À L’ASSAUT DES MEDIAS 1988
43 JOGGING DANS LE PARC 1989
44 RITUELS TELEMATIQUES POUR NUITS BLANCHES 1989
45 BALLADE POUR CHANGEMENT DE REGIME 1989
46 HOMMAGE A MONDRIAN 1989
47 LA BIBLE ELECTRONIQUE ET LA GUERRE DU GOLFE 1991
48 FRED FOREST PRESIDENT DE LA T.V. NATIONALE BULGARE 1991
49 LE ROBINET TELEPHONIQUE 1992
50 LES ROBINETS PLANETAIRES 1992
51 LES MIRADORS DE LA PAIX 1993
52 THEATRE CINEMA RADIO TELEVISION INTERNET 1995
53 TERRITOIRE DES RESEAUX 1996
54 PARCELLE RÉSEAU 1996
55 J’ARRETE LE TEMPS 1998
56 LA MACHINE A TRAVAILLER LE TEMPS 1999
57 TOUCH ME 1999
58 LE TECHNO-MARIAGE 1999
59 LE CENTRE DU MONDE 1999
60 UNE POMME PEUT EN CACHER UNE AUTRE… 1999
61 FETE DE L’INTERNET 2000 2000
62 COULEUR-RESEAU 2000
63 Webnetmusum.org http://www.webnetmuseum.org 2001
63 Bis Sorite des Territoires/offrez votre pied 2001
64 TERRITOIRE DU CORPS ET CORPS RESEAU http://viande.fredforest.net
2002
65 GRENOBLE AU CENTRE DE LA TOILE http://www.fredforest.org/fete/ 2003
66 INTERNET A LA LOUPE http://www.fredforest.org/loupe 2004
67 IMAGES-MEMOIRE http://www.fredorest.org/Ina 2005
68 DIGITAL STREET CORNER 2005
69 BIENNALE DE L'AN 3000 - MAC (Musée d'Art Contemporain) de Sao Paulo 2006
70 RETROSPECTIVE FRED FOREST - SLOUGHT FOUNDATION OF PHILADELPHIE 2007
71 BIENAL DEL FIN DEL MONDE, " LA SENTINELLE DU BOUT DU MONDE 2007
72 MIRADORS DE LA PAIX 15 ANS PLUS TARD - SARAJEVO, GALERIJA 10 m2 2007
73 CENTRE EXPERIMENTAL DU TERRITOIRE - SECOND LIFE/PROMENADE DES ANGLAIS 2008
74 STOCKEZ VOS ORDURES SUR SECOND LIFE 2008
75 CORRIDA SUR SECOND LIFE CREATION FRED FOREST 2008
76 CENTRE EXPERIMENTAL DU TERRITOIRE, SECOND LIFE, MAC SAO PAULO 2009
77 EXPOSITION FRED FOREST UNESP 2009
78 GHERSWHIN HOTEL AND WHITE BOX NEW YORK 2009
79 EXPOSITION/ACTION/DEMONSTRATION FRED FOREST ACADEMIE LIBANAISE DES BEAUX ARTS 2010
80 RELANCE DE LA BIENNALE 3000 2010
81 THE TRADERS BALL 2010
82 EGO CYBERSTAR 2010
83 UNE VIE EN 100 PORTRAITS 2010
84 VIDES, LE SYMPOSIUM 2011
85 ART BY TELEPHONE, UNE INSTALLATION DE FRED FOREST 2011
86 FLUX ET REFLUX LA CAVERNE INTERNET 2011
87 UNE EXTENSION DE FLUX ET REFLUX LA CAVERNE DE L'INTERNET 2011
88 PROMENADE SOCIOLOGIQUE 2011
89 L'ŒUVRE SYSTEME INVISIBLE ET M2 INVISIBLE 2011
90 DE L'ART SOCIOLOGIQUE A L'ESTHETIQUE DE LA COMMUNICATION 2011
91 LE M2 ARTISIQUE INVISIBLE 2011
92 LA CONVERSATION 2011
93 PERFORMANCE VIDEO VINTAGE - CENTRE POMPIDOU 2011
94 DECRYPTAGE CITOYEN DU MEDIA 2013
95 VISITE AUGMENTEE AVEC DES GOOGLE GLASS OU PROMENADE SOCIOLOGIQUE 2014
96 FONDATION CARTIER POUR L’ART CONTEMPORAIN - SOIREE NOMADE 2014
97 MEDIAS EN PARTAGE 2015
98 PARTICIPATION A FLUSSER BODENLOS 2015
99 FLUSSER AND THE ARTS 2015
100 PERFORMANCE OSI 2015
101 VIDEO PORTRAIT D’UN COLLECTIONNEUR 2016

53

INTERNET SITE INSTALLATION INTERACTIVE IN SITU

LA MACHINE À TRAVAILLER LE TEMPS

Centre Culturel Landowski, Boulogne-Billancourt.

DÉCEMBRE 1998 / JANVIER 1999

http ://www.fredforest.org/temps

 

CONCEPT :

Le projet, " La machine à travailler le temps ", comme son nom l’indique, a pour objet d’initier une réflexion sur notre rapport au temps, en nous confrontant directement à lui, mais nous permettant aussi d’une façon interactive, d’agir sur son " ralentissement " ou au contraire son " accélération "… La machine est visualisée sur Internet et l’internaute peut en effet agir sur son mouvement. La machine est également présente sur les lieux de l’exposition dans un espace qui lui est dévolu. Les enfants de la ville de Boulogne peuvent venir la voir en semaine aux heures d’ouverture de l’exposition, comme ceux de Vincennes de la même façon vont le dimanche au zoo.

Une machine à " travailler " le temps est donc proposée au public, qui à partir d’un clavier d’ordinateur peut agir sur le réseau d’une façon significative en modifiant les informations d’un cadran horaire installé sur un site web. Comme nous l’avons dit, soit en " accélérant " le temps, soit en le " ralentissant ", c’est-à-dire en agissant informatiquement sur les aiguilles dudit cadran visualisé. La somme des interactions, des connexions en cours, calculée par l’ordinateur programmé pour le dispositif, en détermine en temps réel la résultante. Résultante traduite et visualisée, de façon immédiate sous vos yeux, sur les écrans. Ce résultat obtenu mit en rapport immédiat avec l’heure officielle en vigueur dans le fuseau horaire de la ville de Boulogne, et aussi dans ceux du monde entier, sous forme d’un mur de 24 horloges, et de deux écrans cathodiques renvoyant l’heure " fabriquée " sur le site. Une installation " physique " (la machine),a sur place, fonctionne simultanément en relation avec le site Internet que l’artiste a créé spécialement pour le projet.

Cette installation représente métaphoriquement la machine en question et la donne à voir dans son plein fonctionnement. (sons, mouvements, lumières). Il s’agit d’un objet hybride et hétérogène, composé d’éléments technologiques en mouvement, de compteurs divers, d’écrans de visualisation, et, surtout, placé sous une cloche de verre, d’une masse informe qui " respire ". Notre machine appartient à première vue à une ère post-biologique… sans en être, apparemment encore, définitivement coupée ! Les rythmes de notre machine sont directement liés à l’activité globale qu’elle génère sur le réseau. C’est la participation des internautes, et par conséquent leur énergie, qui en conditionne et en alimente la vie. Sur le site, la participation des publics est fondée sur un élément ludique de compétition et de stimulation qui oppose frontalement ceux qui veulent " accélérer " le temps à ceux, au contraire, qui désirent le " ralentir ".

Le projet met en œuvre des moyens techniques, informatiques, mécaniques, visuels, sonores, esthétiques, informationnels et médiatiques, dans un espace physique donné, qui est celui de la médiathèque, en même temps que dans le cyberespace et l’espace de l’information pour la campagne de presse que requiert son fonctionnement.

La machine à " travailler le temps " de Fred Forest constitue avec l'invention de la roue et la conquête de l'espace, un moment privilégié pour l'humanité. Cette machine permet de lancer une grande compétition planétaire sur Internet où vont s'affronter, une fois pour toute, ceux qui aspirent à " ralentir " le temps et ceux qui, au contraire, ne pensent qu'à l'  " accélérer "… Avec la machine à " travailler le temps ", vous pouvez en ligne sur Internet aussi bien ajouter en temps réel des secondes à l'heure officielle du méridien de Greenwich qu’en retrancher. La compétition qui démarre en décembre 1998 va se poursuivre durant plusieurs mois, voire plusieurs années, et donner lieu à des reportages circonstanciés ; un peu comme pour un Mondial de football… Des communiqués seront diffusés régulièrement par les agences de presse internationales pour faire état des scores et informer les populations de l'évolution de la situation.

Dans l'enceinte de l'exposition, chacun peut voir la machine fonctionner en continu et en relation directe avec le nombre des appels en cours. Le cœur de la machine (ce qu'on pourrait prendre pour son poumon…) est étroitement lié aux rythmes du réseau.

Cette machine qui est un prototype unique, comme vous le constaterez, est le résultat d'un système hybride alliant à la fois, dans une seule entité : l'organique, le mécanique et l'informatique. Maintenant au travail !

DISPOSITIF :

1-Création d’un site Internet :

Ce site comprend 30 pages html et affiche les informations suivantes.

En page d’accueil : Un appel du type :  " Internautes du monde entier unissez-vous et agissons ensemble contre la tyrannie du temps ! " La machine à " travailler le temps " que nous mettons à votre disposition vous permet soit de le ralentir, soit de l’accélérer selon vos nécessités et vos humeurs.

Il suffit de cliquer :

sur le bouton vert pour gagner du temps sur le temps,

sur le bouton rouge pour obtenir son effet contraire.

C’est la somme de tous vos appels, modérés et calculés par l’ordinateur qui les gère en temps réel, qui détermine le ralentissement ou l’accélération du temps qui en résulte. Soyez les nouveaux maître du temps !

Les pages suivantes indiquent les procédures pour utiliser la machine à " travailler le temps " et font apparaître des textes et des images qui participent à cette réflexion-action sur le temps proposée sur Internet.

Un tableau de bord affiche les différents cadrans horaires sur lesquels sont visualisés la résultante des interactions en cours.

Un bulletin de participation est proposé en ligne permettant aux internautes de se déclarer pour le ralentissement ou l’accélération du temps et communique les raisons. Ce matériel est installé en libre consultation sur le site au fur et à mesure de son arrivée.

2- Création d’une machine électromécanique et informatique avec, nécessairement, un développement informatique.

3- Le lieu sera équipé du mobilier suivant :

une table, plusieurs rangées de sièges alignés, un panneau frontal de couleur blanche, mate, uniforme, dans lequel seront intégrés et alignés sur deux rangées superposées 24 cadrans horaires en fonctionnement, représentant l’heure en temps réel dans les 24 fuseaux horaires autour du globe (ces cadrans sont simples, ronds, blancs, avec une aiguille mobile indiquant les secondes).

- sur la table, un téléviseur grand écran diffusant en permanence la page web du site qui reproduit les cadrans horaires.

- sur le devant de l’installation, de part et d’autre, 2 postes de consultation permettant au public de se connecter sur l’installation via Internet.

- une webcam sur place reprend un des cadrans horaires (celui dans lequel se trouve le fuseau horaire de Boulogne), pour distribuer cette image sur un mur écran de 12 téléviseurs montés en série, ainsi que sur le web.

  1. La réalisation d’une campagne de communication spécifique et propre à l’action "  La machine à travailler le temps ", utilisant le mailing postal, le mailing électronique, et éventuellement l’achat d’espaces. Cette campagne si elle dégage les moyens nécessaires donnera à la ville de Boulogne une visibilité planétaire liée à la modernité et à l’action entreprise un taux de participation record. L’artiste travaille en relation directe avec les personnes chargées de cette communication, ce travail étant partie intégrante de sa pratique et de son œuvre.
  1. Une chaîne de T.V. peut y être associée au cours d’une émission donnée pendant laquelle les téléspectateurs français seraient invités à agir eux-mêmes sur le système visualisé sur leurs écrans T.V., en agissant simultanément à partir de leur ordinateur personnel. Cette émission de caractère ludique présenterait par ailleurs l’intérêt d’intégrer le réseau Internet et la T.V. française dans un dispositif hybride susceptible de préfigurer les usages futurs des systèmes de communication et serait présentée comme tel, à ce titre, comme une expérimentation prospective.

 

BIBLIOGRAPHIE :

- Le Nouvel Observateur, supplément Multimédia, 26 novembre 1998, N° 1777,

" Fred Forest le défricheur " par Bruno Arabian.

- Le Journal des Arts, 16 janvier 1998, N° 52, " L’œuvre au Web ".

- Nice-Matin, jeudi 10 décembre 1998, L’Espace Landowski, Art virtuel niçois,

" La Machine à travailler le temps ", par Nicole Laffont.

- Le Monde de l’Éducation, décembre 1998, " Le nouvel âge d’un nouvel art "

par Macha Séry.

- Sophiapolis Riviéra, n°27, décembre 1998 /janvier 1999, " Pour un art actuel ".

- Coda, N° 51, janvier 1999, " Fred Forest, poil à gratter de l’art contemporain ", par Cyril Cavalié

^


Présentation | Exposition | Réflexion | Actualités | Contact

Copyrights Fred Forest